Extraits du discours du président Obama à la nation

La Maison-Blanche

Bureau du secrétaire de presse

[…] Voici ce que nous ne pouvons pas faire non plus. Nous ne pouvons pas nous opposer les uns aux autres en laissant ce combat être défini comme une guerre entre l’Amérique et l’islam. Cela aussi, c’est ce que des groupes comme l’Etat islamique (EI) veulent. L’EI ne s’exprime pas au nom de l’islam. Ce sont des voyous et des assassins, qui font partie d’un culte de la mort, et ils représentent une partie infime de plus d’un milliard de musulmans dans le monde – y compris des millions d’Américains musulmans patriotes qui rejettent cette idéologie de haine. En outre, la grande majorité des victimes du terrorisme à travers le monde sont des musulmans. Si nous voulons réussir à vaincre le terrorisme, nous devons rallier les communautés musulmanes comme faisant partie de nos plus forts alliés, et non pas les repousser par haine et suspicion.

Cela ne veut pas dire nier le fait qu’une idéologie extrémiste s’est répandue au sein de certaines communautés musulmanes. C’est un problème réel que les musulmans doivent affronter, sans excuse. Les dirigeants musulmans ici et à travers le monde doivent continuer à travailler avec nous pour rejeter de manière décisive et sans équivoque l’idéologie haineuse promue par des groupes comme l’EI et al-Qaida ; pour dénoncer pas seulement des actes de violence, mais aussi ces interprétations de l’islam qui sont incompatibles avec les valeurs de tolérance religieuse, de respect mutuel et de dignité humaine.

Tout comme il est de la responsabilité des musulmans du monde entier d’extirper les idées erronées conduisant à la radicalisation, il est de la responsabilité de tous les Américains – de toutes confessions – de rejeter la discrimination. Il est de notre responsabilité de rejeter les critères religieux pour ceux que nous admettons dans ce pays. Il est de notre responsabilité de rejeter les propositions selon lesquelles les Américains musulmans devraient en quelque sorte être traités différemment. Parce que quand nous suivons cette voie, nous perdons. Ce genre de division, cette trahison de nos valeurs font le jeu de groupes comme l’EI. Les Américains musulmans sont nos amis et nos voisins, nos collègues, nos héros sportifs – et, oui, ils sont nos hommes et nos femmes en uniforme qui sont prêts à mourir pour la défense de notre pays. Nous devons nous en souvenir.

[…]