Allocution de M. Richard Bell, Chargé d’affaires de l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique à l’occasion du Transfert de dons des USA à l’Armée de Terre

M. Richard Bell, Chargé d'affaires de l'Ambassade des Etats-Unis

Monsieur le Général de Brigade, Chef d’Etat-major général adjoint des Armées, représentant le Chef d’Etat-major général des Armées,

Monsieur le Major- Général commandant la Force multinationale mixte, Major General Ude,

Monsieur le Général de Brigade, Chef d’Etat-major particulier du Ministre délégué chargé de la Défense nationale,

Monsieur le Général de Brigade, Chef d’Etat-major de l’Armée de Terre,

Officiers généraux, officiers supérieurs, distingués invités,

Mesdames, Messieurs, en vos rangs, grades et qualités,

Merci d’honorer de votre présence cette heureuse occasion par laquelle les Etats-Unis d’Amérique marquent une fois de plus leur appui aux forces armées du Tchad, cette fois-ci par le don de six bateaux et six camionnettes, avec pièces de rechange suffisantes pour couvrir deux années d’utilisation.  Ce matériel est destiné à la Brigade de Sécurisation des Berges (la BSB) dans la lutte contre le Boko Haram et Daèch dans le Bassin du Lac Tchad.

En ce moment, treize soldats tchadiens sont aux Etats-Unis pour différents stages de formation, dont les opérations tactiques fluviales, les communications, et l’entretien des bateaux et des armes. Les Etats-Unis appuient également l’unité soeur de la BSB, la Brigade Fluviale du Groupement Spécial Anti-Terroriste (BM-GSAT = “PSI”), par l’octroi de formation et d’équipements avec pièces de rechange.

Nous fournissons aussi de l’infrastructure pour aider au maintien de ce materiel.  Hier, nous avons transféré à la BM-GSAT un hangar à bateaux à Farcha.  D’ici un mois, nous comptons compléter un hangar identique à Baga Sola pour la BSB.

Nous sommes convaincus que le renforcement des capacités de lutte fluviale du Tchad constitue un atout majeur pour la Force multinationale mixte des pays du Bassin du Lac Tchad dans la lutte contre le fléau des groupes terroristes, car nous connaissons la valeur des forces tchadiennes.

Je rends un hommage respectueux aux forces tchadiennes, dont le courage leur a valu une juste renommée loin au-delà des frontières du pays.

Je leur souhaite une bonne utilisation de ce matériel et beaucoup de réussite dans leur mission combien importante pour la population civile et la vie économique de la région.  Car c’est la sécurisation de la population, lui permettant de vaquer à ses occupations innocentes sans crainte, qui est l’enjeu.  Et plus il y aura de progrès dans ce sens, plus il nous sera possible d’obtenir encore du soutien malgré un contexte budgétaire décidemment compétitif, car nous avons la volonté de demeurer à vos côtés.

Bon courage et merci!