Célébration de la Journée internationale des droits des femmes

Département d’État des États-Unis

Secrétaire d’État Michael R. Pompeo

Le 8 mars 2019

Célébration de la Journée internationale des droits des femmes

Les États-Unis sont fiers de célébrer la Journée internationale des droits des femmes, le 8 mars. Nous exprimons notre gratitude aux diverses femmes et filles du monde entier qui ont largement contribué à exalter celles et ceux confrontés à des défis et des difficultés et qui ont mis leurs propres communautés et pays sur la voie qui les mènera à de plus grands progrès. Les États-Unis réaffirment leur soutien aux femmes qui occupent des postes de direction dans les conseils d’administration et les gouvernements, à celles qui changent des vies dans les salles de classe et les laboratoires, à celles qui contribuent aux familles et aux communautés et à celles qui trouvent des solutions pour prévenir les maladies et mettre fin à la pauvreté. Des obstacles à l’égalité de statut des femmes persistent encore. En de trop nombreux endroits, les femmes et les filles ne jouissent toujours pas des droits fondamentaux et se voient privées de la possibilité de prendre la place qui leur revient dans la société. Nous aspirons à vivre dans un monde dans lequel les femmes et les filles sont libres de réaliser leur plein potentiel et de vivre dans la dignité avec leur famille, leur communauté et leur pays.

Comme nous l’avons affirmé hier lors de la cérémonie de remise du Prix international du courage féminin, les femmes courageuses inspirent un monde meilleur et sont essentielles pour bâtir la paix, la prospérité et la sécurité pour tous. Les États-Unis sont honorés de saluer ces femmes de courage exceptionnelles, emblématiques de tant d’autres qui œuvrent pour améliorer la société et les générations à venir. La Journée internationale des droits des femmes nous rappelle que nous devons nous réengager en faveur de l’égalité des genres et nous souvenir de celles et ceux qui nous ont précédés et qui ont eu la vision de défendre les droits de la moitié de la population pour en améliorer l’ensemble.

###