Les retournés du camp de Gaoui reçoivent le message de la paix et de la tolérance

Un match de football a rassemblé des équipes du camp des rapatriés tchadiens et ceux des arrondissements voisins. . (Photo: Rodney Stubina, USAID PDev II).
Un match de football a rassemblé des équipes du camp des rapatriés tchadiens et ceux des arrondissements voisins.

Le projet régionale de l’USAID Paix à travers le Développement (PDevII) a mené une Campagne de sensibilisation sur la Paix et la Tolérance du 25 au 26 avril au Centre de transit de Gaoui à la périphérie de N’Djaména où 5000 tchadiens  sont provisoirement réinstallés après avoir fui les violences en République Centrafricaine. Initiée par les autorités administratives de trois arrondissements voisins du camp, les deux jours de campagne de sensibilisation financée par le PDevII a bénéficié de l’apport du comité interconfessionnel tchadien comprenant les responsables de la foi islamique, catholique et protestante. Les dirigeants de ces trois groupes ont pris la parole à la cérémonie d’ouverture, soulignant que toutes les religions encouragent la paix et la tolérance. Les discours d’ouverture ont été suivis des séances de théâtre participatif, des débats publics avec les jeunes et les responsables religieux, une projection de film sur la tolérance et des matchs de football opposant les équipes de la population des rapatriés à celles des quartiers environnants.