Déclaration de John Kirby, Porte-parole, sur l’attentat au Mali

Le 18 janvier 2017

Les États-Unis condamnent sévèrement le lâche attentat commis contre un camp militaire de Gao qui hébergeait des forces gouvernementales et des membres des principaux groupes armés signataires de l’accord de paix malien. Nous avons connaissance de signalements selon lesquels l’attentat aurait été perpétré par un kamikase au moyen d’un camion rempli d’explosifs. Cet attentat visait les troupes des groupes signataires connus sous le nom de Coordination des mouvements et fronts unifiés de l’Azawad ainsi que des forces gouvernementales qui se préparaient à effectuer des patrouilles conjointes à Gao, conformément à l’accord de paix de 2015.

Nous présentons nos condoléances aux victimes et à leurs familles. Nous condamnons aussi avec la plus grande fermeté tous efforts visant à empêcher l’application de l’accord de paix au Mali. Les États-Unis continuent à soutenir vigoureusement le processus de paix en cours et les efforts visant à atténuer les menaces de terrorisme.