DÉCLARATION DU PRÉSIDENT TRUMP SUR LA SYRIE

Mar-a-Lago, Floride                                                                         Le 6 avril 2017

LE PRÉSIDENT : Mes chers compatriotes : mardi, le dictateur syrien Bachar al-Assad a perpétré une horrible attaque aux armes chimiques contre des civils innocents. À l’aide d’un agent neurotoxique, Assad a asphyxié et tué des hommes, des femmes et des enfants sans défense. Cette mort a été lente et brutale pour beaucoup. Même de magnifiques bébés ont été cruellement assassinés lors de cette attaque totalement barbare. Aucun enfant de Dieu ne devrait jamais subir une telle horreur.

J’ai ordonné ce soir une frappe militaire aérienne ciblée sur les lieux dont provenait l’attaque chimique en Syrie. Il est dans l’intérêt vital de la sécurité nationale des États-Unis d’empêcher et de dissuader la propagation et l’utilisation d’armes chimiques mortelles. La Syrie a sans conteste utilisé des armes chimiques interdites, a violé ses obligations en vertu de la Convention sur les armes chimiques et a ignoré l’injonction du Conseil de sécurité de l’ONU.

Les tentatives de modification du comportement d’Assad échouent depuis des années, et ce de matière très nette. En conséquence, la crise des réfugiés ne cesse de s’intensifier et la région de se déstabiliser, menaçant les États-Unis et ses alliés.

Ce soir, j’exhorte toutes les nations civilisées à se joindre à nous pour tenter de mettre fin au massacre et aux effusions de sang en Syrie, et de mettre fin au terrorisme de toute sorte et quel qu’il soit. Nous demandons à Dieu de nous accorder la sagesse nécessaire pour faire face aux  défis de notre monde profondément troublé. Nous prions pour la vie des blessés et pour les âmes des défunts. Et nous espérons que, l’Amérique œuvrant pour la justice, la paix et l’harmonie finiront par prévaloir.

Bonne nuit. Dieu bénisse l’Amérique et le monde entier. Merci.