Des jeunes tchadiens se rencontre pour discuter de l’histoire et des leçons du mouvement de droits civiques américains

La Chargé Davis Ba et les partcipants au programme de l'Hisroire des afrcains Américain.

Le 11 février, la Chargée Jessica Davis Ba a animé une conversation captivante sur le mouvement des droits civiques qui a commencé dans les années 1960 en Amérique et se poursuit encore aujourd’hui. Les jeunes leaders provenaient d’un large éventail d’organisations de la jeunesse tchadienne, dont Women2Women, PAYLP, YALI, d’anciens participants du programme IVLP et plusieurs diplômés du programme d’Anglais ACCESS parrainé par l’Ambassade. Plusieurs des participants ont indiqué que le mouvement américain pour les droits civiques – en particulier son caractère non violent, comme l’a déclaré immortellement le discours du Dr Martin Luther King « I Have a Dream » – continue d’inspirer les peuples aux visions similaires dans toute l’Afrique. Le Chargé Davis Ba a encouragé les participants à utiliser les outils qui se sont succédé depuis les premiers jours de la lutte, en particulier les médias sociaux, avec son double avantage d’accessibilité et d’ouverture. À la clôture du symposium, il y avait une volonté clairement exprimée de poursuivre le dialogue, une initiative que l’ambassade soutiendra.

Les participants discutent des défis et points communs de la lutte pour les droits civiques en Amériques et en Afrique (U.S. Embassy photo)