Don de véhicules au Ministère de l’Environnement et de la Pêche

N’Djamena, le 14 novembre 2017 —  L’ambassade des États-Unis a fait don de trois véhicules pick-up Toyota Landcruiser ainsi que de pièces de rechange au ministère de l’Environnement et de la Pêche. C’est un don du peuple des États-Unis  destiné à soutenir les efforts du Ministère pour protéger les populations d’éléphants du Tchad dans le parc national de Zakouma et dans d’autres zones non protégées.

Protéger les populations d’éléphants du Tchad est une priorité clé de l’ambassade des États-Unis. Les éléphants font partie du patrimoine naturel inestimable du Tchad et devraient être protégés pour le bénéfice des générations futures. Les populations d’éléphants en bonne santé peuvent également être une source d’argent de l’écotourisme, en augmentant l’emploi et la prospérité dans des zones assez chanceuses pour les accueillir.

Ce don américain, d’une valeur de 175 000 dollars, répond aux demandes d’assistance du Gouvernement tchadien dans la lutte contre le braconnage qui non seulement favorise la conservation des espèces, mais maintient la sécurité régionale en empêchant les profits illicites de la vente d’ivoire de soutenir la criminalité et le terrorisme. Le don aidera à surveiller les populations d’éléphants du Tchad pour assurer leur santé et leur bien-être.

Le Gouvernement américain soutient les programmes de conservation des éléphants au Tchad depuis les années 1990. Le Fish & Wildlife Service des États-Unis a joué un rôle dans l’établissement du parc national de Zakouma et continue de soutenir le parc chaque année en finançant des enquêtes aériennes de la population. Les Forces du Corps des Marines des États-Unis en Afrique ont organisé des exercices de formation à l’intention de la Direction de Lutte Contre le Braconnage et la Dégradation de l’Environnement du Ministère, connue sous le nom de Brigade Anti-Braconnage. En outre, le Département d’État des États-Unis a financé des activités de prévention des conflits entre les humains et les éléphants dans la région de Chari-Baguirmi. Ces véhicules seront présentés aux gardes du parc national de Zakouma pour renforcer l’impact positif de leurs efforts sur le parc, car Zakouma a récemment vu une augmentation de la population d’éléphants après des décennies de déclin dû au braconnage.