Cérémonie d’Inauguration du Système d’Evaluation et de Comparaison des Identifications Personnelles (PISCES)

L’Ambassadeur James Knight a pris part à la cérémonie d’inauguration d’un système de sécurité fourni par les Etats-Unis et installé au point de passage de la frontière à Nguéli.  Le Système d’Evaluation et de Comparaison des Identifications Personnelles (PISCES en anglais) est un programme du Département d’Etat américain servant à assurer la sécurité aux frontières qui est déjà totalement opérationnel à l’Aéroport Hassan Djamous de N’Djaména ainsi qu’à d’autres points de passage de frontière au Tchad.  Le système enregistre les empreintes digitales, les photos et les documents de voyage,  et sert à surveiller les voyageurs à l’entrée et à la sortie des nations participant dans le but d’endiguer les mouvements illégaux et criminels.

En plus du Tchad, la Tanzanie, le Kenya, le Niger, le Burkina Faso et l’Ethiopie, sont les autres pays africains participant au programme. Le système est aussi en train d’être installé au Cameroun et au Mali.

Ce transfert d’un système américain au Gouvernement du Tchad marque un autre effort conjoint entre les Etats-Unis et le Tchad pour protéger les frontières du Tchad. Par le biais de son Ambassade au Tchad, le Gouvernement des Etats-Unis a assuré la formation de la police, de la gendarmerie, du personnel du programme de déminage, et celui de maintien de la paix, ainsi que  les personnels des services logistiques et médicaux. En plus de cela, le Gouvernement a fait des dons d’équipements d’une valeur de plus de 480 million de francs CFA afin de soutenir la gestion du contrôle des frontières, et la protection des camps des refugiés.

Le 25 mars au Camp de Loumia, l’Ambassadeur Knight a pris part à une cérémonie de fin de formation de plus de 1000 soldats tchadiens de maintien de la paix qui seront déployés au Mali dans le cadre de la Mission de Stabilisation Intégrée Multidimensionnelle des Nations Unies (MINUSMA). Les soldats tchadiens ont été formés pendant plusieurs semaines sous le mentorat du 5ème Escadron de l’Armée Américaine, et du 4ème Régiment de Cavalerie des Etats-Unis, et ont reçu des équipements pour leurs opérations  de maintien de la paix  au Mali, comprenant des camions, des camions citernes, des groupes électrogènes et des tentes.