Journée Mondiale de la Polio – Un succès important dans la lutte contre une maladie qui touche principalement les jeunes enfants

Le 24 octobre, Journée mondiale de la polio, commémore la naissance de Jonas Salk, le chercheur américain qui a mis au point le premier vaccin contre la polio en 1955.  Depuis cette découverte historique, les programmes mondiaux de santé publique, financés en grande partie par les États-Unis, ont permis de réduire la polio de 99 % dans le monde.

La polio est causée par un virus contagieux qui se transmet par le tractus gastro-intestinal (bouche, gorge, intestin) et endommage le système nerveux.  La plupart des personnes infectées par le virus ne présentent aucun symptôme, mais peuvent néanmoins transmettre le virus à d’autres personnes.  La polio peut être mortelle, en particulier lorsqu’elle entraîne la paralysie des muscles respiratoires et inhibe la capacité de respirer.  La poliomyélite touche principalement les enfants de moins de cinq ans, c’est pourquoi les programmes de vaccination sont axés sur les nourrissons et les jeunes enfants. Il n’y a pas de remède contre la polio ; seulement la prévention par la vaccination.

L’Initiative mondiale pour l’éradication de la poliomyélite (IMEP) est le plus grand partenariat public-privé en matière de santé publique et d’éradication de la poliomyélite dans le monde.  Il est mis en œuvre par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le Center for Disease Control and Prevention (CDC), le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) et d’autres organisations.  Depuis 1988, les États-Unis ont versé plus de 3,3 milliards de dollars à l’IMEP.

Grâce à la vaccination, le monde a fait des progrès incroyables contre la polio.  Aujourd’hui, plus de 18 millions de personnes peuvent marcher, qui autrement auraient été paralysées, et 1,5 million de décès d’enfants ont été évités grâce au vaccin contre la polio.  L’effort mondial d’éradication a permis d’éradiquer la poliomyélite dans quatre des six régions de l’OMS, et la cinquième – la région OMS AFRO – pourrait être déclarée exempte de polio sauvage en 2020.  La Journée mondiale de la polio 2019 marquera la déclaration officielle de l’éradication du poliovirus sauvage de type 3, ne laissant en circulation que le poliovirus sauvage de type 1.  Cependant, tous les pays sont en danger jusqu’à ce que la poliomyélite disparaisse partout.

Ici, au Tchad, qui était en pleine épidémie de polio en 2011, 132 cas ont été confirmés.  Un vaste effort multi-donateurs public-privé a été déployé, de sorte qu’aucun nouveau cas n’a été confirmé depuis juin 2012.  Plus important encore, le Tchad a été déclaré indemne de polio en 2016.  Comme ailleurs sur le continent, les États-Unis ont apporté une importante contribution financière ainsi qu’une une expertise pour soutenir l’effort multi-donateurs, qui comprenait l’OMS et l’UNICEF, et qui était dirigé par le Ministère de la santé du gouvernement du Tchad.

Les États-Unis continuent d’appuyer les efforts visant à éradiquer complètement tous les vestiges de la poliomyélite au Tchad en fournissant une assistance technique par des épidémiologistes des CDC travaillant au bureau de l’OMS en appui aux efforts de surveillance et de contrôle des maladies déployés par le Ministère tchadien de la santé.