L’ambassade des États-Unis fournit une aide en carburant à l’armée tchadienne

Les États-Unis et le Tchad se sont engagés à sécuriser les frontières et à lutter contre le terrorisme.  L’ambassade des États-Unis à N’Djamena s’associe à l’armée tchadienne en fournissant du carburant pour aider les opérations antiterroristes transfrontalières du gouvernement.  Nous restons partenaires dans la lutte contre le terrorisme qui menace les citoyens tchadiens.

Les représentants de l’ambassade américaine ont surveillé la dernière livraison de carburant qui comprenait 33 000 litres de diesel et 8400 litres d’essence sans plomb.  Ce soutien en carburant est destiné spécifiquement au Groupe spécial antiterroriste (SATG), l’une des forces armées les plus expérimentées et les plus endurcies au Sahel.  La protection des frontières tchadiennes est devenue l’une des principales missions du SATG, en particulier dans la région du lac Tchad, le long des frontières du Niger, du Cameroun et du Nigeria.  En fournissant ce carburant, les États-Unis confirment leur engagement dans la lutte permanente du Tchad contre le terrorisme afin d’établir la paix et la prospérité dans une zone souvent hostile.  Depuis 2012, les États-Unis ont fourni pour plus de 850 000 dollars (plus de 500 millions de francs CFA) de carburant au SATG pour soutenir ses opérations visant à stopper le flux d’armes légères et de petit calibre et de munitions qui pourraient être utilisées par des terroristes et des criminels.

Le gouvernement des États-Unis soutient le Tchad dans la protection de ses frontières et la garantie de la paix et de la stabilité sur son territoire.