Le président Donald J. Trump proclame mars 2017 « Mois de l’histoire des femmes »

La Maison-Blanche

Bureau du porte-parole

Le 1er mars 2017

Le président Donald J. Trump proclame mars 2017 « Mois de l’histoire des femmes »

MOIS DE L’HISTOIRE DES FEMMES 2017

PROCLAMATION DU PRÉSIDENT DES ÉTATS-UNIS D’AMÉRIQUE

Nous sommes fiers des succès de notre nation dans ses efforts de promotion de la participation intégrale des femmes à tous les aspects de la vie aux États-Unis, et nous nous engageons résolument à soutenir la promotion continue des femmes en Amérique et dans le monde entier.

L’Amérique honore les femmes reconnues comme pionnières et leaders de notre histoire, ainsi que les héroïnes méconnues de notre vie quotidienne.  Nous honorons ces femmes remarquables qui nous ont marqués et aidés à remplir les promesses de l’Amérique avec leurs contributions à la vie, à la culture, à l’histoire, à l’économie et aux familles de notre nation.

Nous chérissons les accomplissements incroyables des premières Américaines qui ont participé à la fondation de notre nation et à l’exploration des grands territoires de l’Ouest.  Les femmes sont restées résolument à nos côtés pendant toutes nos batailles : celles pour mettre fin à l’esclavage comme celles livrées à l’étranger.  Les femmes américaines se sont aussi battues pour les droits civiques des femmes et d’autres au sein des mouvements pour le suffrage universel et les droits civiques.  Des millions de femmes hardies et intrépides ont réussi comme chefs d’entreprise et au travail, tout en maintenant leur rôle de pilier de nos familles, de nos communautés et de notre pays.

Pendant ce Mois de l’histoire des femmes, nous prenons un moment pour rendre honneur aux femmes remarquables qui ont surmonté d’énormes obstacles pour ouvrir la voie aux femmes d’aujourd’hui, qui ne se contentent pas de participer mais jouent des rôles de chefs de file et façonnent toutes les facettes de la vie en Amérique.  Depuis nos débuts, nous avons eu la chance d’avoir des femmes courageuses comme Henrietta Johnson, la première femme connue comme artiste dans les colonies, Margaret Corbin, qui s’est bravement battue durant la Révolution américaine et Abigail Adams, première dame des États-Unis et conseillère de confiance du président John Adams.

Nous nous souvenons aussi de femmes incroyables comme Mary Walker, la première femme à recevoir la médaille d’honneur du Congrès, Harriet Tubman, qui a échappé à l’esclavage en 1849 et a libéré des centaines d’autres esclaves grâce au « chemin de fer clandestin » ; Susan B. Anthony, rédactrice et éditrice de  The Revolution et son amie, Dr. Charlotte Lozier, l’une des premières femmes médecins des États-Unis, qui ont toutes deux plaidé pour la dignité et l’égalité des femmes, des mères enceintes et de leurs enfants ; Rosa Parks, qui a refusé de céder sa place, accélérant le mouvement pour les droits civiques de l’époque contemporaine ; Shirley Temple Black, célèbre actrice devenue diplomate et première femme chef du protocole pour le président des États-Unis ; Anna Bissell, première PDG de l’histoire américaine ; Amelia Earhart, première femme à piloter seule un avion pour une traversée de l’Atlantique ; Ella Fitzgerald, première dame de la chanson et reine du jazz ; et Sally Ride, première astronaute américaine.

L’Amérique continuera à lutter pour les droits et l’égalité des femmes dans tout le pays et dans le monde entier.  Même s’il est vrai que la pauvreté freine de nombreuses femmes, l’Amérique ne peut pas et ne va pas permettre à cette situation de persister.  Nous permettrons à toutes les femmes de poursuivre leurs rêves américains, de vivre, travailler et prendre leur essor dans des communautés sûres qui leur permettent de gagner leur vie et d’assurer leur protection et celle de leurs familles.

L’Amérique n’oublie pas non plus que cette lutte continue pour de nombreuses femmes du monde entier, dans les endroits où, souvent, elles ne sont pas protégées et sont scandaleusement traitées comme des citoyennes de seconde zone.  L’Amérique luttera aussi pour ces femmes et pour protéger les jeunes filles, partout dans le monde, qui sont dépouillées de leurs droits, victimes de traite et exploitées.

PAR CONSÉQUENT, MOI, DONALD J. TRUMP, président des États-Unis d’Amérique, en vertu du pouvoir dont je suis investi par la Constitution et les lois des États-Unis, proclame mars 2017 comme étant le Mois de l’histoire des femmes.  J’invite tous les Américains à observer ce mois avec des programmes, des cérémonies et des activités pertinents.

EN FOI DE QUOI, j’ai apposé ma signature ce premier jour de mars de l’an de grâce deux mille dix-sept et des deux cent quarante-et-unième années de l’Indépendance des États-Unis.

DONALD J. TRUMP