Le Tchad va accueillir l’exercice FLINTLOCK 2017

Aujourd’hui, la planification de l’organisation du prochain exercice militaire Flintlock que le Tchad abritera de fin février à mi-mars est terminée. L’événement aura lieu à N’Djamena et les sites d’entraînement militaire sont prévus à travers toute la région.

«C’est une formidable opportunité pour les militaires de notre pays de renforcer nos relations avec nos voisins », a dit le Général Zakaria Ngobongue.  «C’est aussi une chance pour nous impliquer dans la sensibilisation civilo-militaire avec la communauté».

Le Tchad accueillera plus de 800 militaires venus de plus de 24 pays pour faire du Tchad la base de l’exercice Flintlock des Forces multinationales.  Bien que l’exercice Flintlock soit fondamentalement axé sur la formation militaire, il  mettra également en exergue l’humanitaire, le médical et les événements de sensibilisation vétérinaire ainsi que des opportunités pour les leaders de la société civile et religieuse de s’engager avec leurs collègues militaires.  Le mercredi, les responsables américains et tchadiens ont dédié une nouvelle plateforme de stationnement pour les avions de transport et un quartier général en appui à cet exercice à l’aéroport.

«C’est pour la troisième fois que le Tchad a accueilli l’exercice Flintlock.  Avec des hôtes multiples, l’exercice de cette année testera véritablement notre capacité à coordonner au-delà des frontières», a ajouté le Général Zakaria.

L’exercice global réunira environ 2 000 militaires de plus de 24 pays d’Afrique, d’Europe, et d’Amérique du Nord.  Flintlock est le premier exercice du Commandement des Forces des Opérations spéciales Etats-Unis -Afrique et cette année ses activités vont s’étendre au Burkina Faso, au Tchad, au Cameroun, au Niger, à la Mauritanie, au Maroc et en Tunisie.

L’exercice vise à renforcer la capacité des pays partenaires dans la région pour protéger leurs frontières, assurer la sécurité de leur peuple et augmenter la capacité de tous les partenaires à travailler ensemble pour faire face aux crises.

Les pays participant à cet exercice sont le Burkina Faso, le Cap Vert, le Cameroun, le Tchad, la Mauritanie, le Maroc, le Niger, le Nigeria, le Sénégal, la Tunisie, l’Australie, l’Autriche, la Belgique, le Canada, le Danemark, la France, l’Allemagne, l’Italie, le Pays-Bas, la Norvège, l’Espagne, le Royaume-Uni et les États-Unis.