Les États-Unis fournissent des produits alimentaires et du matériel militaire d’une valeur de 950 millions de francs CFA

Une petite partie des 90 000 repas Halal prêts à la consommation que les Etats-Unis ont fourni au Tchad pour l’utilisation pendant le combat contre l’extrémisme dans le bassin du Lac Tchad. Chacun des 7500cartons de Repas Prêt à Consommer contient different Halal menus tels que ragouts de lentilles

N’Djamena, le 13 avril 2017:   Lors d’une cérémonie informelle à Amsinene, l’Ambassadeur des États-Unis, Geeta Pasi, a fait un don de biens d’une valeur d’environ un milliard de FCFA au deuxième adjoint du chef d’état-major le général de brigade Nguinambaye Bardé pour soutenir les opérations contre Boko Haram. Les articles comprennent 7 500 cartons de vivres Halal prêts à manger (MRE) évalués à 483 millions de FCFA et uniformes, bottes, parkas et des bidons de carburant et d’eau d’une valeur de 467 millions FCFA.

Une petite partie des 90 000 repas Halal prêts à la consommation que les Etats-Unis ont fourni au Tchad pour l’utilisation pendant le combat contre l’extrémisme dans le bassin du Lac Tchad. Chacun des 7500cartons de Repas Prêt à Consommer contient different Halal menus tels que ragouts de lentilles

L’Ambassadeur Pasi a noté que les États-Unis ont une relation étroite avec le Tchad, en particulier en ce qui concerne les questions liées à la sécurité, et a remercié l’armée tchadienne pour ses efforts de lutte contre le terrorisme. Elle a exprimé son espoir que les vivres et l’équipement fourniraient aux soldats tchadiens les nécessités de base nécessaires pour rester en vie dans les conditions austères du bassin du lac Tchad.

Sergent First Class Alpha Diallo, Responsable du bureau de la coopération en matière de la sécurité à l’Ambassade des Etats-Unis à N’Djaména explique les techniques appropriées de chauffage et usage des repas prêts à être consommés.

Le Brigadier Général Barde a remercié l’Ambassadeur Pasi pour le soutien continu des États-Unis, en particulier les efforts du Tchad contre le terrorisme, et il a réitéré l’engagement du Tchad à réussir dans la lutte contre les extrémistes dans le bassin du lac Tchad.

Les Vivres Prêts à la Consommation fourniront 90 000 repas aux soldats tchadiens sur le front de la guerre contre le terrorisme. Chaque repas offre un minimum de 1200 calories, et au moins 48% de ces calories proviennent de glucides, les sources d’énergie clés pour les soldats qui exercent de l’énergie au combat.