Élections présidentielles au Niger

Communiqué de presse

Mark C. Toner

Porte-parole adjoint du département d’État

Washington, D.C.

Les États-Unis se félicitent du déroulement pacifique du second tour du scrutin présidentiel le 20 mars au Niger. Nous regrettons que les divergences au sein de certains partis quant à la conduite des élections n’aient pas pu être aplanies avant. Suite à ces désaccords, certains électeurs et partis politiques ont choisi de ne pas participer au second tour.

Les États-Unis appellent toutes les parties en présence à résoudre leurs différends de manière pacifique par le dialogue et les voies légales existantes. Nous invitons le gouvernement et la population à poursuivre leur œuvre d’unification du pays et de consolidation des institutions démocratiques du Niger.

Les États-Unis ont eu l’honneur de soutenir les Nigériens tout au long du processus électoral et continueront à soutenir la population nigérienne grâce à une coopération en matière de sécurité, à l’assistance au développement et à un partenariat dans le domaine de la gouvernance.