Message du président Obama aux musulmans à l’occasion du Ramadan

Au nom du peuple américain, Michelle et moi présentons nos meilleurs vœux aux communautés musulmanes ici aux États-Unis et à travers le monde au début du mois saint du Ramadan.

En cette période d’introspection et de piété par le canal de la prière et du jeûne, le Ramadan est aussi un moment où les musulmans à travers le monde réaffirment leur engagement envers les moins fortunés, y compris ceux qui sont en situation de précarité et d’inégalité. Ici, aux États-Unis, nous sommes reconnaissants aux nombreuses organisations, personnes et entreprises musulmanes américaines qui se consacrent à créer des possibilités pour tous en s’employant à réduire l’inégalité des revenus et la pauvreté, par le biais non seulement de leurs activités caritatives, mais aussi de leurs initiatives visant à mettre entre les mains des élèves, des travailleurs et des familles l’éducation, les compétences et les soins de santé qu’ils méritent.

En outre, le Ramadan nous rappelle notre responsabilité partagée de traiter notre prochain comme nous aimerions nous-mêmes être traités ainsi que les principes de base qui unissent les gens de différentes confessions : un désir ardent de paix, de justice et d’égalité. En un temps où trop de gens dans le monde continuent de pâtir de conflits et de violence insensés, cette période sacrée nous remet en mémoire nos obligations communes, qui sont de rechercher la justice et la paix et de soutenir la dignité de tout être humain.

Comme tous les ans depuis que je suis président, je me réjouis à la perspective d’accueillir à la Maison-Blanche des Américains musulmans venus des quatre coins du pays pour un repas d’iftar vers la fin du mois. Cela me donnera une occasion supplémentaire d’exprimer la reconnaissance de l’Amérique pour les contributions des Américains musulmans à notre pays et de souhaiter aux musulmans du monde entier un mois incarnant les joies de la famille, de la communauté, de la paix et de la compréhension. Ramadan Kareem.