TCHAD : La Conférence sur l’AGOA a rassemblé les entreprises et le gouvernement

(g. à d.) : Issa Mardo, Président du Groupe d'Amitié Tchad-États-Unis ; Achta Djibrine Sy, Ministre du Commerce, de l'industrie et du Développement du secteur privé ; Jessica Davis Ba, Chargée d’affaires de l'Ambassade américaine ; Abel Walendom, Président de la Chambre de Commerce Tchad-États-Unis

Le 30 octobre dernier, l’Ambassade des États-Unis au Tchad a parrainé une conférence de deux jours destinée à donner un nouvel élan aux milieux d’affaires et au gouvernement tchadiens pour qu’ils travaillent ensemble à créer un environnement économique plus propice au commerce et aux investissements étrangers.  La Chargée d’affaires Jessica Davis Ba s’est adressée à plus de 60 participants du secteur privé et du gouvernement et a souligné que l’American Growth and Opportunity Act (AGOA) était « une opportunité partagée passionnante » visant à accroître la prospérité mutuelle.  La Chargée d’affaires a souligné l’importance de l’esprit d’entreprise et de l’approche américaine du commerce en déclarant : « Là où certains marchés sont axés sur la dette, les entreprises américaines, elles, sont axées sur la valeur.  Les investisseurs veulent la stabilité et la responsabilité. C’est pourquoi nous croyons que le respect des droits de la personne, la primauté du droit et le travail sont le fondement d’une économie saine. »  La Ministre tchadienne du Commerce, de l’Industrie et du Développement du secteur privé, Achta Djibrine Sy, a déclaré aux participants que le Gouvernement tchadien soutenait ces objectifs et cherchait des moyens de travailler avec la communauté des affaires du pays pour accélérer la croissance économique.  Au cours des séances suivantes, Kara Diallo, spécialiste de l’AGOA de l’USAID, a animé une série d’ateliers sur les règles et les processus liés à l’exportation de produits vers le marché américain.