L’Ambassadeur des Etats-Unis, James Knight, visite le site de transit des retournés tchadiens

La Conseillère du Premier Ministre, Mme Binto Malloum, présente à l’Ambassadeur James Knight un bébé dont la mère été assassinée quelques minutes après la naissance.
La Conseillère du Premier Ministre, Mme Binto Malloum, présente à l’Ambassadeur James Knight un bébé dont la mère été assassinée quelques minutes après la naissance.

L’Ambassadeur James Knight a visité ce jour un site de transit des retournés tchadiens à N’Djamena afin de s’imprégner de la situation de détresse que vivent ceux qui ont fui la violence en République Centrafricaine (RCA).  Depuis le 21 décembre 2013, l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) a enregistré près de 52 000 retournés tchadiens.  L’Ambassadeur Knight a reçu un briefing sur cette situation d’urgence de la part des autorités tchadiennes ainsi que des représentants de l’OIM.

Les Etats-Unis saluent le Gouvernement du Tchad, les agences humanitaires, et les citoyens privés pour leurs efforts visant à satisfaire les besoins de ceux qui reviennent au Tchad.  Nous exhortons les autres à apporter leurs contributions à cette réponse à la situation d’urgence et félicitons ceux qui l’ont déjà fait pour leur compassion.

L’Ambassadeur James Knight et le Représentant de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) s’entretiennent sur la situation des retournés.
L’Ambassadeur James Knight et le Représentant de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) s’entretiennent sur la situation des retournés.

Chaque année, le Gouvernement des Etats-Unis fournit près de 100 million de dollars au Tchad en aide humanitaire au profit des personnes touchées par les catastrophes naturelles et les conflits, y compris les réfugiés centrafricains et soudanais ainsi que les retournés tchadiens. A la lumière de la situation actuelle en RCA et de la violence qui ont forcé beaucoup de gens à fuir, les Etats-Unis ont récemment annoncé un financement régional additionnel  de 11,5 million de dollars au Bureau du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) et à l’OIM, somme dont une partie importante profitera aux retournés tchadiens ainsi qu’aux nouveau réfugiés centrafricains au Tchad.  In plus de cela, le bureau de « Food for Peace » (FFP) de l’Agence des Etats-Unis pour le Développement International a annoncé 10 million de dollars d’aide supplémentaire visant à satisfaire les besoins alimentaires à travers le Tchad, portant ainsi son engagement à aider les populations les plus vulnérables à près de 48 million de dollars.