Une conférence à l’ambassade explore la situation de la Liberté Religieuse et de la Tolérance au Tchad

L’ambassade des États-Unis à N’Djamena a accueilli 60 participants à une conférence sur la liberté religieuse le 30 octobre à l’ambassade. La conférence, intitulée Liberté Religieuse au Tchad : Enjeux et Défis, a été l’occasion pour les dirigeants religieux, les chercheurs, les responsables gouvernementaux, les étudiants, les journalistes et d’autres personnes d’échanger leurs points de vue sur des questions liées à la liberté religieuse, la tolérance et la cohésion sociale au Tchad. Dans son allocution d’ouverture, le Chargé d’Affaires Richard Bell a mis l’accent sur les valeurs de liberté de conscience, de tolérance et d’égalité, en particulier dans diverses sociétés comme le Tchad et les États-Unis.

L’Ambassade est reconnaissante à notre association des anciens participants au Programme des visiteurs Internationaux (IVLP), l’Amicale des Visiteurs Internationaux Tchadiens et Expatriés aux Etats-Unis d’Amérique (AVITE/USA), qui a invité les panélistes et animé la conférence. Parmi les panélistes figuraient Adoum Kossalou Kassilimka et Mariam Abdelnebi, anciens participants aux programme des Visiteurs Internationaux, Gondeu Ladiba, ancient participant à l’Initiative des Jeunes Leaders Africains, et le Dr Allah-Ridy Kone, président du conseil d’administration de l’Université Emi Koussi.

La conférence a été organisée pour commémorer le 20e anniversaire de la Loi sur la Liberté Religieuse Internationale le 27 octobre.