Une première livraison de véhicules blindés légers des Etats-Unis arrive à N’Djamena pour les forces tchadiennes qui combattent Boko Haram

Dans le cadre des efforts américains-tchadiens pour contrer les forces de Boko Haram, les États-Unis fourniront 60 Toyota Davids à la Task Force conjointe tchadienne pour l’utiliser pendant les opérations antiterroristes. Les 20 premiers de ces véhicules ont été livrés à l’armée tchadienne le jeudi 8 décembre. Le chef des services de sécurité des États-Unis, le lieutenant-colonel Charles Lewis et le second adjoint du chef de l’état-major général Guinambaye Barde, ont participé à une cérémonie officielle de transfert de véhicule au camp du Vingt-Sept.

Le lieutenant-colonel Lewis a souligné que le but du don de véhicules était de fournir un soutien matériel pour permettre au Tchad de faire face à la menace de Boko Haram dans la région du lac Tchad. Il a souligné certains des attributs clés des véhicules construits aux États – Unis qui les rendent particulièrement adaptés au terrain dans la région du lac Tchad. Les véhicules fournissent une armure légère pour une protection accrue, et sont également faciles à entretenir parce que les camions ont le même châssis que les Toyota Landcruisers qui prévalent dans le Sahel.

À la fin de la cérémonie, le LCL Lewis a présenté la clé du premier véhicule au général Barde. Le LCL Lewis a souligné l’importance du partenariat entre les Etats-Unis et le Tchad et a noté que le grand don de véhicules militaires de plus de 8,4 milliards de francs CFA symbolise notre confiance dans la capacité du Tchad à les utiliser pour faire face à Boko Haram. À la fourniture des véhicules, une équipe de formation parrainée par les États-Unis formera les opérateurs pour s’assurer que l’armée tchadienne peut conduire correctement et entretenir les nouveaux véhicules. Le don inclut suffisamment de pièces de rechange pour bien entretenir les véhicules pendant deux ans. Les quarante véhicules restants arriveront au Tchad dans les prochains mois.