Modalités de demande

  1. Modalités de demande
  2. Après l’entretien

« Labor Certification » – Pour certaines catégories de visas de travail temporaire, l’employeur aux États-Unis doit obtenir une certification ou une autre approbation du département du Travail (Department of Labor) avant de déposer à l’USCIS une requête en votre faveur en remplissant le formulaire I-129 (Petition for a Nonimmigrant Worker). L’employeur doit consulter les Instructions pour remplir le Formulaire I-129 sur le site Internet de l’USCIS pour déterminer si une certification par le département du Travail est nécessaire dans votre cas.

Approbation de la requête – Pour certaines catégories de visas de travail temporaire, le nombre total des requêtes susceptibles d’être approuvées chaque année est limité. Avant que vous ne puissiez faire une demande de visa de travail temporaire auprès de l’ambassade des États-Unis au Belarus, le formulaire I-129 (Petition for a Nonimmigrant Worker) doit être rempli et déposé par l’employeur aux États-Unis et approuvé par l’USCIS. Pour en savoir plus sur les requêtes, les conditions d’éligibilité en fonction des catégories de visa et les limites numériques, le cas échéant, consultez Travailler aux États-Unis et Employés temporaires (Non-immigrants) sur le site Internet de l’USCIS. Une fois la requête approuvée, l’USCIS en informe l’employeur au moyen du formulaire I-797 (Notice of Action).

Étape 3. Rassemblez les pièces justificatives voulues

Seuls un passeport, une page de confirmation de DS-160, une photo en couleurs de 2,5 cm x 2,5 cm ne datant pas de plus de 6 mois – avec un fond clair ou blanc, les formulaires indiqués à l’Étape 2 et le numéro de reçu de votre requête approuvée tel qu’il figure sur le formulaire I-129 (Petition for a Nonimmigrant Worker) ou I-797 (Notice of Action).

Demandeurs de visa L – Si vous êtes couvert par une requête collective L, vous devez vous munir du formulaire I-129S (Nonimmigrant Petition Based on Blanket L Petition), lors de votre entretien.

Tous les demandeurs de visa, sauf les demandeurs de visas H-1B et L, doivent généralement faire la preuve de liens impérieux avec leur pays d’origine pour justifier de leur intention d’y retourner après leur séjour temporaire aux États-Unis, par exemple :

  • une résidence à l’étranger que l’on n’entend pas abandonner ;
  • des relations familiales ;
  • une situation économique personnelle ;
  • des projets à long terme.

Étape 6. Acquittez-vous des frais d’un visa à entrées multiples (Multiple re-entry visa, MRV)

Le jour de votre entretien, veuillez payer les frais non remboursables de demande de visa ci-après : 160 $ pour les visas de non-immigrants B-1 (Affaires) et B-2 (Tourisme et visite) ; 190 $ pour les visas H, L, O, P, Q et R ; et 270 $ pour les visas E.

Autres frais :

  • Droits de prévention et de détection de la fraude pour les visas L – pour les demandeurs de visas couverts par une requête collective L (principal demandeur uniquement) : 500,00 $
  • La loi Consolidated Appropriations Act de 2016 (Loi publique 114-113) prévoit une augmentation des droits pour certaines requêtes visant les visas H-1B et L-1. Les services consulaires perçoivent ces droits pour les requêtes collectives de visa L-1 (blanket petition) (principal demandeur uniquement) déposées par une société qui emploie au moins 50 personnes aux États-Unis, si plus de 50 pour cent de ces personnes sont des demandeurs de visas de non-immigrants H-1B ou L-1 : 4 500,00 $.