Tourisme et visiteurs

La loi U.S. Immigration and Nationality Act (INA) en matière d’immigration et de nationalité prévoit plusieurs catégories de visas temporaires (visas de non-immigrants) pour les personnes qui souhaitent se rendre ou travailler temporairement aux États-Unis.

Vous trouverez des informations complémentaires sur chaque type de visa sur le site Internet travel.state.gov, ou en cliquant sur les types de visa ci-dessous. Pour faire une demande de visa, suivez les étapes suivantes.

Type de visa de tourisme et visite 

En général, un citoyen d’un pays étranger qui souhaite se rendre aux États-Unis doit préalablement obtenir un visa, soit un visa de non-immigrant pour un séjour temporaire, soit un visa d’immigrant pour y résider à titre permanent. Les visas de visiteurs sont des visas de non-immigrants qui s’adressent aux personnes souhaitant se rendre aux États-Unis à titre temporaire pour des raisons professionnelles (visa de catégorie B-1), tourisme, loisirs ou visite (visa de catégorie B-2), ou une combinaison des deux objets (B-1/B-2).

Voici quelques exemples d’activités permises sous visa de visiteur :

  • tourisme
  • vacances
  • visite d’amis ou de membres de la famille
  • traitement médical
  • participation à des manifestations sociales organisées par des organisations fraternelles, sociales ou de service
  • participation par des amateurs à des compétitions de musique, sportives, ou d’autres manifestations ou concours semblables, s’ils ne perçoivent pas de rémunération en contrepartie de leur participation
  • inscription à un programme d’étude de courte durée à des fins de loisirs, et non en vue de l’obtention d’un diplôme (par exemple un cours de cuisine de deux jours pendant des vacances)

Programme d’exemption de visa

Vous pouvez recourir au programme d’exemption de visa si vous répondez aux critères suivants :

  • vous prévoyez de voyager aux États-Unis pendant 90 jours au maximum ;
  • à compter du 12 janvier 2009, vous devez être muni d’une Autorisation de voyage électronique (Electronic Travel Authorization) (ESTA) approuvée. L’ESTA est un système automatisé qui détermine le droit à l’entrée aux États-Unis dans le cadre du Programme d’exemption de visa (Visa Waiver Program ou VWP) ; veuillez noter qu’il est possible de présenter plusieurs demandes d’ESTA simultanément pour les personnes qui voyagent en groupe.
  • vous faites un voyage de tourisme ou d’affaires ;
  • vous êtes porteur d’un passeport lisible par machine qui, dans la plupart des cas, doit être valable pour une durée d’au moins six mois après la date prévue de votre départ des États-Unis ;
  • vous disposez d’un billet de retour ou pour un vol de continuation vers la plupart des destinations hors des États-Unis ;

Vous devrez obtenir un visa, et ne pourrez pas utiliser le programme VWP, si l’un au moins des critères suivants s’applique à votre situation :

  • vous souhaitez rester aux États-Unis pendant plus de 90 jours ;
  • vous avez des antécédents judiciaires ; À NOTER : pour l’USCBP, une seule condamnation pour conduite sous l’empire d’un état alcoolique ou en état d’ivresse manifeste ne constitue pas un motif d’interdiction d’entrée sur le territoire des États-Unis. Plusieurs condamnations pour conduite sous l’empire d’un état alcoolique ou en état d’ivresse manifeste, ou seule une condamnation de cette nature associée à d’autres délits, peuvent rendre une personne inéligible à l’entrée sur le territoire des États-Unis ou subordonner cette entrée à l’obtention d’une dérogation.
  • vous prévoyez de voyager par avion privé/charter ou par voie maritime ;
  • vous souhaitez travailler ou étudier aux États-Unis, y compris y travailler comme journaliste étranger. C’est en particulier le cas si vous souhaitez y suivre des études secondaires ou supérieures, et y occuper un emploi rémunéré ou non (y compris en tant que travailleur au pair, stagiaire en entreprise (intern), journaliste ou représentant d’un gouvernement en mission officielle). Pour en savoir plus sur les classifications de visas appropriées pour ces activités, veuillez consulter travel.state.gov;
  • vous avez été déporté, ou l’entrée aux États-Unis vous a été refusée dans le passé, ou vous n’avez pas respecté les conditions d’admission dans le cadre d’un programme VWP ou d’un visa précédent. C’est également le cas si vous êtes demeuré sur le territoire ne serait-ce qu’un jour au-delà du délai autorisé lors d’un séjour préalable.

Voyageurs ayant des antécédents judiciaires

  • Des condamnations pour certaines infractions peuvent vous rendre inéligibles à l’entrée sur le territoire des États-Unis. Le seul moyen de savoir avec certitude si tel est votre cas est de faire une demande de visa. Seul un agent consulaire est habilité à déterminer votre éligibilité.
  • Vous devez apporter un extrait de casier judiciaire lors de l’entretien prévu dans le cadre de votre demande de visa.
  • Même si votre condamnation vous rend inéligible à l’entrée aux États-Unis, il est possible que vous puissiez obtenir une dérogation temporaire à votre situation d’inéligibilité. Vous devez en parler avec l’agent consulaire lors de l’entretien. Le traitement des dérogations pouvant prendre de 6 à 8 mois, si vous pensez devoir obtenir une dérogation, veuillez en faire la demande au plus tôt. Nous recommandons toujours de ne pas prendre d’engagement financier en matière de voyage avant d’avoir obtenu un visa.
  • Remarque particulière pour les demandeurs ayant des antécédents de CONDUITE SOUS L’EMPRISE D’UN ÉTAT ALCOOLIQUE OU EN ÉTAT D’IVRESSE MANIFESTE : pour l’USCBP, une seule condamnation de cette nature ne constitue pas un motif d’interdiction d’entrée sur le territoire des États-Unis. Plusieurs condamnations pour conduite sous l’empire d’un état alcoolique ou en état d’ivresse manifeste, ou seule une condamnation de cette nature associée à d’autres délits, peuvent rendre une personne inéligible à l’entrée sur le territoire des États-Unis ou subordonner cette entrée à l’obtention d’une dérogation.
  • Si vous avez commis des infractions mineures à la circulation qui n’ont pas donné lieu à une arrestation ou à une condamnation, vous pouvez recourir au programme VWP, à condition de satisfaire aux autres conditions requises. Si l’infraction à la circulation a eu lieu sur le territoire des États-Unis, et si vous n’avez pas payé une amende ou que vous ne vous êtes pas présenté à une audience d’un tribunal, il est possible qu’un mandat d’arrêt ait été émis à votre encontre. Vous devez résoudre ces questions avant votre voyage en vous mettant en contact avec le tribunal auquel vous deviez vous présenter. Si vous ne connaissez pas l’adresse du tribunal, ces informations peuvent être consultées sur le site Internet des tribunaux fédéraux des États-Unis.